• Jean-Pierre Santini

     

    SantiniJeanPierre-290x300

     

    Jean-Pierre Santini se décrit comme un militant parmi les autres. Un militant politique et aussi culturel mais aussi un auteur inspiré et prolifique. Il avait situé l’intrigue de son premier roman noir  « Isula Blues » dans son village natal, Barretalli(un village mourant, déplore-t-il) où il était revenu vivre, après trente ans d’absence. Il y décrit la Corse qu’il a retrouvée : une île abandonnée dans sa désolation et ses habitants dans leur solitude. " Ici les hivers sont blancs ", dit-il. Alors lui, pour noircir les pages hivernales, il décrit ce désert humain et cette identité corse qui se désintègre. Après des années de militantisme engagé qui a commencé avec la création du FNLC, il a écrit un livre intitulé " Front de Libération Nazionale, de l’ombre à la lumière" et " Nimu ", troisième roman noir dans la collection Nera des Editions Albiana.  Il a publié aux Editions A fior di carta "L’Ultimu", "Commando FNLC" et "Biblios", "Fronte turchinu"... etc. Jean-Pierre Santini écrit et publie beaucoup. En dehors d’ouvrages politiques, son roman "Sanguine" a été publié chez l’éditeur Albiana. Un auteur à suivre ou à découvrir pour ce qui ne vous pas chercher la bonne littérature dans les chemins buissonniers de la littérature.