• Jean-Pierre Simoni

    Jean-Pierre Simoni

    Né de père et de mère corses, il a exercé comme médecin omnipraticien dans les collines de Pagnol et  se consacre aujourd’hui à l’écriture. En 1978, il avait signé un essai intitulé « Opuscule sur l’immortalité » à l’origine d’une querelle scientifique sur le clonage de la grenouille privée de nombril. Son premier roman L’année des Chemises noires, paru chez Albiana en 2006,  a rencontré un réel succès  jusqu’à susciter l’intérêt de Frédéric Tourneur, jeune réalisateur de courts métrages pour un projet commun de scénario. En 2010, il a  publié  son premier polar « Le caïman noir » (Editions Durand Peyroles) , un thriller mettant en scène le personnage de Carlu le Mat, ancien du GIGN, sorte de James Bond se déplaçant à l’occasion en parapente et qui va enquêter jusque dans la jungle amazonienne. De la jungle amazonienne, il est passé à celle feutrée de la mode avec son polar «Le manchon noir ». Il a  publié en dernier lieu « Noir Ivoire » (EditionsSudarènes)