• Denis BLEMOND CERLI

    Denis Blémond-Cerli est un Corse de Marseille qui vit entre La Ciotat où il réside et Lama où il a ses racines familiales. Ancien policier, a publié quatre romans aux Editions Plume d’écume. Il a participé au recueil collectif  Piccule Fictions édités par Handi 20, association œuvrant pour l’accessibilité due aux handicapes. Après Retour à Lama et 1720,  il vient de terminer un nouveau roman historique. L’affaire des jumeaux de l’Ile Rousse vient de paraître. L’intrigue se déroule tantôt en Corse tantôt sur le continent après qu’un coup de feu ait fait basculer la vie d’un Corse et d’une famille. Les rencontres des héros avec des contemporains ayant existé enrichit le roman avec une description de l’époque dans laquelle évoluent les personnages. Les romans de Denis Blémlont-Cerli sont aux Editions Plume d’Ecume.

    Partager via Gmail

  • Archange Morelli est professeur de Lettres et écrivain. Il a publié plusieurs romans historiques, ses périodes de prédilection demeurant le Moyen Âge et la renaissance. Après  « La moisson ardente » suivie de la nouvelle « Raison d’état » et du roman  « Les yeux de Sainte Lucie », son héros le Vicaire Matteo Malafuoco est revenu dix ans plus tard en grand format de 367 pages dans « Le théâtre des ombres » paru aux Editions Albiana en 2008. En dernier lieu,  « Les rochers rouges », six énigmes de Santu u Grisgiu dans la Corse du 18ième siècle  au temps de Pascal Paoli. D'abord publié dans la première collection corse de polars "Misteri" des anciennes éditions Meditoriale, on peut retrouver ses premiers écrits sur le site des nouvelles éditions Misteri. Ses derniers ouvrages sont publiés aux éditions Albiana.

    Partager via Gmail

  • Paul Milleliri: est un auteur de romans et d'essais, véritable touche-à-tout de l'écriture. Il excelle dans des styles et des genres très éloignés qui révèlent pourtant une même passion. Qu'on en juge : un roman épistolaire ayant les guerres napoléoniennes comme fond de toile (Les Oubliées de l'Empire) ; un roman "algérien" (Le grain de café) ; un essai historique sur Pauline Bonaparte (Pauline B. La vénus impériale) ; un recueil de référence, pour collectionneurs et amateurs d'histoire impériale, sur les insignes de tradition (Epopée napoléonienne et insignes de tradition). Aux Editions Albiana, il a publié " Pace e salute", un polar dans la plus pure tradition du genre Who dunnit ? (Qui l'a commis?), Malmaison ( polar historique ) et Carton rouge ( roman noir dont l'action se situe à Marseille... "pas loin du Pigeon de Mario Monicelli, ni de la famille Malaussène de Pennac").

    Partager via Gmail

  • Jean-Luc Luciani

    Jean-Luc Luciani est né en 1960 à Marseille, il devient instituteur en 1985 après avoir exercé différents "petits boulots" (barman, animateur de radio, livreur de fleurs, professeur de judo, etc.). En 1998, il publie son premier livre. Afin de se consacrer à l'écriture, il travaille à mi-temps de 2002 à 2007, puis devient auteur à plein temps et anime des ateliers d’écriture. Il a commis quelques romans noirs et a déjà publié une trentaine de livres pour la jeunesse. Corse d’origine, il évoque ses racines dans un ouvrage jeunesse « L’île qui rend fort » et, toujours pour un lectorat jeune, a écrit des séries dont celle policière de  « Brigade Sud » et celle de Célestin Radlker.


    L'édition Rageot une interview originale... par dakofilm

    Partager via Gmail

  • Dédé de Rocca  est journaliste sportif depuis une quarantaine d'années dans les quotidiens marseillais. Corse de Marseille, réputé pour son franc-parler, il tient une chronique quotidienne sur France Bleu Provence et collabore à de nombreux magazines. Il commente certains matches sur OMTV.

    Il a commencé par écrire des livres documentaires en continuité de ses activités journalistiques avant d’entrer dans la fiction avec son personnage récurrent : Marcel Rustino, journaliste à la retraite. André de Rocca aime à travers ses récits nous faire visiter l’un ou l’autre des quartiers de Marseille, en mettant en scène les mœurs de l’autochtone ; après Mauvaise mer sur la Corniche, Goudes Bye, Déveine à Bonneveine, Série noire au Roucas blanc... à ses talents de romancier et de journaliste, il a ajouté celui de comédien dans la troupe Les Tchapacans. On lui connaît aussi des talents de chanteur avec un répertoire impressionnant qui réjouit toujours ses amis.

    Dédé de Rocca participe à une émission LCM Café sur la chaîne marseillaise qui réunit alors un quarteron de Marseillais hauts en couleur...


    LCM CAFE 120908 par LCM

    Partager via Gmail