• Anouk Langaney

     
     

    Anouk Langaney vit en Corse, entre Ajaccio et Evisa. Elle aime lire et écouter de la bonne musique. Elle intervienait sur les ondes d’Alta Frequenza où elle présentait régulièrement des ouvrages, des auteurs et des événements culturels  dans deux émissions. Son éditeur "Editions Albiana" écrit, sur la 4ème page de couverture, qu’elle s’est pas mal promenée en parlant des livres des autres. Elle est enseignante. « Même pas morte ! » était sa première publication très réussie. Elle a récidivé avec « Cannibal Tour » édité toujours chez Albiana. Elle a publié aussi des nouvelles. Elle ecrit aussi des nouvelles.

     


  • Sandra Martineau


    Sandra Martineau
     est née à Saint-Brieuc. Elle est chef d’entreprise au Mans, où elle réside. Elle écrit depuis l’âge de quinze ans. Des nouvelles, des scenarii et des romans. Dernière escale est le quatrième. Les trois précédents, Les Blessures du silencePromotion en enfer et Confiance aveugle ont reçus un accueil chaleureux.

    Sandra Martineau jouit d’une notoriété grandissante dans le monde du polar. Elle parcourt les salons du livre et fait partie du comité d’organisation du festival de Concarneau, Le Chien Jaune.

    Elle organise également des Murders parties.


  • Martine Nougué

    Martine Nougué a vécu ses premières années en Afrique, au Cameroun et, depuis, n’a plus cessé de voyager, à la découverte des cultures du monde...  Après des études de sciences politiques et de sociologie, elle a mené sa carrière en entreprise, dans le conseil et la communication.  Passionnée par l’observation de ses contemporains et celle de l’évolution des sociétés, Martine Nougué voyage, rencontre, écrit... Elle vit aujourd’hui entre Paris et son village du Languedoc où elle s’investit dans la promotion du livre et de la lecture. Les Belges reconnaissants est son premier roman publié aux Editions du Caïman qui ont édité son dernier roman « Le vrai du faux et même pire ».


  • Amy Shark ( Annette Luciani)

    Elle est propriétaire-manager d’une maison d’hôte « La casa Agostino Giafferi » à Poggio di Venaco et, au sujet de cette activité, elle dit : « Quoi de plus beau que de recevoir des gens du monde entier dans sa maison d'hôtes? Les horizons les plus divers s'y rencontrent. Un enrichissement permanent qui inspire évidemment tant de portraits, tant d'histoires, et qui fait voyager sans quitter les lieux aimés... bref, c'est le top! ». Docteur en littérature comparée, après un long séjour en Californie, elle vit et écrit en Corse. Auteur de  deux romans et de plusieurs nouvelles, son domaine de prédilection reste la littérature fantastique et noire.


  •  

    Arlette Shleifer

     Peintre, photographe et écrivain, Arlette Shleifer a partagé sa vie entre le Marais à Paris, la Corse, les Etats Unis et Taïwan. Elle vit aujourd'hui en Corse.  Après Molto Chic et  Le bar rouge,   son dernier roman chez Colonna Editions « La nuit s’achève » est  « un "noir" très "blanc" ... qui fait singulièrement entrer dans la littérature noire le phrasé méditatif d'une écriture attentive au sensible qui la déborde de toute part ». C'est l'avis d’un chroniqueur sur le site K-libre. Lors d’un entretien, elle confiait à Corse noire : « Pourquoi la Corse ? Parce que j'ai découvert ce lieu magique en voyage de noce. Depuis j'y habite une grande partie de l'année entre deux voyages. Mon fils a épousé une petite Corse....Donc que de merveilleuses raisons de venir y écrire et y peindre ! Je suis très sensible aux senteurs de cette île ; je les ai cherchées partout ailleurs, en vain. Et puis il y a les amis, si importants… » Son dernier opus « Lorsque les fleurs s’en mêlent »  a été édité chez Ancre Latine - Corsicapolar.