• Jean-Pierre Simoni

    Né de père et de mère corses, il a exercé comme médecin omnipraticien dans les collines de Pagnol et  se consacre aujourd’hui à l’écriture. En 1978, il avait signé un essai intitulé « Opuscule sur l’immortalité » à l’origine d’une querelle scientifique sur le clonage de la grenouille privée de nombril. Son premier roman L’année des Chemises noires, paru chez Albiana en 2006,  a rencontré un réel succès  jusqu’à susciter l’intérêt de Frédéric Tourneur, jeune réalisateur de courts métrages pour un projet commun de scénario. En 2010, il a  publié  son premier polar « Le caïman noir » (Editions Durand Peyroles) , un thriller mettant en scène le personnage de Carlu le Mat, ancien du GIGN, sorte de James Bond se déplaçant à l’occasion en parapente et qui va enquêter jusque dans la jungle amazonienne. De la jungle amazonienne, il est passé à celle feutrée de la mode avec son polar «Le manchon noir ». Il a  publié en dernier lieu « Noir Ivoire » (EditionsSudarènes)

    Partager via Gmail

  • L'île aux polars 2016 !

    Partager via Gmail

  • Le coin philoavec Dominique Agostini

    agostini_domi_modifié-1

     

    Dominique Agostini écrit sous le pseudo de Nicols Guenedey. L’ancien maire de Castellare di Mercurio a publié plusieurs romans et une pièce de théâtre. Passionné de philosophie, il a ajouté à sa bibliographie un petit précis de philosophie à l’attention des plus de quinze ans. De la fiction, il est passé à la réflexion. Il a voulu ouvrir des pistes à partir de lectures et de connaissances de base, avec l’idée que l’on peut toujours aller plus loin.

    Partager via Gmail

  • recto_flyer2015_modifié-1
    flyer_auteurs2015_modifié-2
    Partager via Gmail

  •  

     

    gaspard2

    couverture-il-etait-une-fois-le-clan

    Gaspard Ignacio vit prés d’Ajaccio. Né en 1961, il se passionne pour le dessin  dès son plus jeune âge. Issu de l’école Brassart de Tours en 1977, il consacre ses dix premières années professionnelles au dessin publicitaire, avant d’exprimer son talent créatif dans la BD satyrique «I Caponi» avec G.X. Culioli, la peinture, l’aquarelle, la caricature avec «Microkyrnos» mais aussi pour les associations Ava Basta, la Ligue des Droits de l’Homme, le Rotary. En 2002, il dessine  pour «La petite histoire de Corse illustrée», et collaborre chaque semaine au Journal de la Corse jusqu’en 2010. Corse-Matin lui a confié la chronique judiciaire. Il expose ses peintures et a entamé une série de BD humoristiques « Il était une fois le clan, canal préhistorique » dont deux tomes ont été édités chez corsica comix. Vous pouvez visiter son site en cliquant ICI
    Partager via Gmail